Un lexique pour accompagner vos projets de menuiserie

lexique de la menuiserie
01.12.2019

À l’instar d’autres disciplines, la menuiserie dispose de son propre vocabulaire : vantail, gâche, dormant… Bien connaître ces termes spécifiques est souvent nécessaire lorsque l’on se lance dans la recherche d’un spécialiste de la miroiterie à Rennes.

  • Battant : également appelé ouvrant ou vantail, il s’agit de la partie mobile d’une fenêtre ou d’une porte-fenêtre. Celui-ci peut être équipé d’une poignée.
  • Crémone : système de fermeture permettant de verrouiller une fenêtre ou une porte à plusieurs endroits, en tournant simplement une poignée.
  • Croisillons : optionnels, les croisillons ou petit-bois désignent les baguettes posées sur le vitrage ou à l’intérieur de celui-ci afin d’apporter une touche esthétique à l’ensemble.
  • Dormant : synonyme de « bâti », le dormant correspond au cadre fixe qui est scellé au mur et sur lequel sont montés le ou les ouvrants de la fenêtre ou de la porte. Contrairement aux ouvrants, cette partie de la menuiserie ne bouge pas.
  • Jet d’eau : profil rapporté au bas des vantaux destiné à chasser les ruissellements vers l’extérieur et à éviter toute pénétration d’eau.
  • Meneau : à l’inverse de la traverse, le meneau désigne un élément vertical qui divise une porte ou une fenêtre.
  • Parclose : parfois appelé « baguette à verre », le parclose désigne une pièce de faible section qui permet d’assurer le maintien du vitrage.
  • Paumelle : également appelée gond, charnière ou fiche, la paumelle désigne l’élément qui permet d’assurer la fixation et la rotation du battant sur le dormant.
  • Soubassement : partie opaque parfois situé sous le vitrage d’une porte-fenêtre.
  • Traverse : permet de désigner la pièce horizontale d’une menuiserie. En fonction de sa situation, on parle de traverse basse dormant ou ouvrant, traverse intermédiaire ou traverse haute ouvrant ou dormant.
  • Vitrage : élément transparent de la fenêtre qui permet de voir à l’extérieur et de laisser entrer la lumière. En fonction de ses caractéristiques, il peut être qualifié de plusieurs manières : vitrage anti-réfléchissant (atténue les apports calorifiques du soleil), vitrage chauffant (équipé d’un film transparent relié au secteur qui permet d’émettre de la chaleur par rayonnement), vitrage feuilleté (composé de deux glaces intercalées par une résine), vitrage trempé (meilleure résistance aux chocs et à la flexion suite à un traitement thermique).
     

Pour en savoir plus:
Comment fixer un miroir ?