Réintroduction des fenêtres dans le CITE !

le CITE réintroduit les fenêtres !
17.04.2019

Lors de l’examen du projet de loi de finances 2019, le Sénat a pris la décision de réintégrer les fenêtres dans le champ d’application du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique). Pour les professionnels de la pose de fenêtres à Rennes, cela constitue un nouvel espoir.

Crédit d’impôt pour la pose de fenêtres neuves suite au PLF 2019 

Le feuilleton portant sur l’éventuelle réintroduction des fenêtres dans le CITE en 2019 est désormais terminé. Et ce qu’il faut en retenir, c’est une bonne nouvelle pour tous les ménages désireux de changer leurs fenêtres en cette nouvelle année !

En effet, les sénateurs ont réintégré ces matériaux dans le champ d'application du dispositif à l'occasion de l'examen du PLF 2019. Pour rappel, la mesure en question portait sur le remplacement du simple vitrage par du double voire triple vitrages, le tout à un taux d’abattement de 15 %. Finalement, les fonds affectés à cet outil seront récupérés par l’État via une nouvelle taxe sur le tabac. 

Pour les auteurs de l’amendement, même si l’isolation des fenêtres ne représente pas le moyen le plus efficient pour réaliser des économies d’énergie (d’autres actions sont en effet plus déterminantes comme la rénovation de toiture ou l’isolation de murs), un tel poste constitue malgré tout un point d'entrée non-négligeable dans le parcours de rénovation thermique de tout logement.

Les professionnels approuvent d’ailleurs cette démarche : « En général, on débute par les fenêtres. Une fois celles-ci rénovées, on peut s’attaquer à la toiture ou à l’isolation par l’extérieur. Dans le cas d’un remplacement de vitrage simple par un double vitrage, les dépenses restent tout de même efficaces sur le plan énergétique ».

Le Ministre du Logement s’était pourtant montré réticent… 

Cet avis, le Ministre du Logement, Julien Denormandie, ne semblait pas le partager. Rappelez-vous, en 2018, ce dernier avait remis en question l'intérêt du remplacement des fenêtres dans la rénovation énergétique des logements :

« Le crédit d'impôt, ça représente beaucoup d’argent, plus de 900 millions d’euros. On l'a concentré sur les changements qui sont les plus rentables pour les Français, à savoir ceux qui font gagner le plus de gains de pouvoir d'achat et d'efficacité énergétique aux ménages. Sachez une chose, ce n’est pas en remplaçant vos fenêtres que vous allez gagner en confort énergétique. Pour une meilleure isolation thermique, il faut changer les combles, les parois, faire isoler les murs etc. ».

Mais peu importe l’humeur du ministre, les sénateurs et les pouvoirs publics n’ont jamais souhaité revenir sur cette analyse. La réintroduction des fenêtres dans le CITE est désormais définitive. Éligible depuis le 1er janvier 2019, le remplacement d’un vitrage simple par du double vitrage donne droit à un crédit d’impôt de 15 %.

Toutefois, un plafonnement de 100 € par fenêtre posée est en vigueur. Cela ne vous empêchera pas de changer vos vieilles fenêtres, n’est-ce pas ?