Quelle isolation phonique choisir pour ses fenêtres ?

fenêtres, quelle isolation phonique choisir ?
06.07.2019

Alors que le crédit d’impôt de 15% pour le remplacement des fenêtres est en vigueur jusqu’au 31 décembre 2019, il peut s’avérer intéressant d’inclure au projet de changement de fenêtre une isolation phonique spécifique.

Hermit Alu, entreprise de menuiserie à Rennes, vous informe sur les différentes possibilités qui existent en matière d’isolation phonique des fenêtres.

Le double vitrage asymétrique

Considéré comme une nuisance par de nombreux Français, le bruit peut être amoindri par une isolation spécifique des fenêtres. Dans ce cas-là, l’épaisseur du verre va être déterminante. Le double vitrage asymétrique est composé de deux vitres dont les épaisseurs sont différentes.

Le niveau d’isolation phonique sera maximal dans le cadre d’une configuration de type 10-6-4, c’est-à-dire lorsque le vitrage est composé d’une première feuille de verre de 10 mm d’épaisseur, d’une seconde de 4 mm et d’une lame d’air ou de gaz argon de 6 mm.

Si la différence d’épaisseur permet de réduire la propagation des ondes sonores de l’extérieur vers l’intérieur, elle ne permet en revanche pas d’atteindre un niveau d’isolation thermique performant. Pour obtenir un vitrage avec de réelles qualités thermiques, il faut choisir un vitrage 4-12-4 ou 4-16-4 par exemple.

Le double vitrage feuilleté

Si on a pour objectif une isolation acoustique renforcée, la meilleure solution consiste à adopter des doubles vitrages équipés de verres feuilletés. Ce type d'installation est équipé de films intercalaires en PVB (Polybutyral vinylique) de 0,38 mm d’épaisseur qui ont pour effet d’agir comme des amortisseurs face au bruit.

Plusieurs films intercalaires peuvent par ailleurs se superposer sans que cela n’augmente trop l’épaisseur totale du vitrage. Autre avantage du verre feuilleté, il rend la fenêtre plus résistante aux chocs et sont considérés comme des vitrages antieffraction (les bris restent solidaires au film si jamais il y a un impact). Contrairement au vitrage asymétrique, le verre feuilleté bénéficie de belles performances thermiques.

Le label CEKAL AR, une référence pour choisir son vitrage

Pour bien choisir le type de vitrage qui convient à une fenêtre, une classification des performances acoustiques a été mise en place : le label CEKAL AR. Les six catégories de ce label, classées selon leur capacité à atténuer le bruit (R), sont les suivantes :

AR1 : R >= 25 dB,
AR2 : R >= 28 dB
AR3 : R >= 30 dB
AR4 : R >= 33 dB
AR5 : R >= 35 dB
AR6 : R >= 37 dB


Pour en savoir plus:
Anodisation de l'aluminium, le guide
Le vélux, tous les avantages
La performance thermique des menuiseries
Nous misons tout sur l'aluminium