Comment bénéficier du crédit d’impôt de 15% pour les fenêtres en 2019 ?

transition énergétique et crédit d'impôt en 2019
02.07.2019

Exclu durant un temps du champ d’application du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), le remplacement d’une fenêtre à simple vitrage par une fenêtre à double vitrage (ou triple vitrage) est de nouveau éligible. Hermit Alu, spécialiste de la fabrication et de la pose de menuiserie à Rennes depuis 20 ans, vous explique comment bénéficier de ce crédit d’impôt.

Les fenêtres à nouveau éligibles au CITE en 2019

L’amélioration de l’isolation des logements fait désormais partie des priorités environnementales. Pour limiter les pertes thermiques et faire des économies sur la facture de chauffage, le remplacement des parois vitrées telles que les fenêtres devient alors inévitable.

Pour encourager les Français à changer leurs fenêtres simple vitrage, le gouvernement a décidé de réintégrer cet équipement dans le champ d’application du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) à partir du 1er janvier 2019.

Dans le détail, le dispositif ne concerne que les fenêtres (portes d’entrée et volets isolants en sont exclus). Si vous faites changer vos fenêtres simple vitrage par des fenêtres double ou triple vitrage entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2019, un taux de crédit d’impôt de 15% vous sera appliqué sur le matériel (dans la limite d’un plafond de 100€ par fenêtre).

Quelles sont les conditions pour bénéficier du crédit d’impôt ?

 

Pour pouvoir bénéficier de ce crédit d’impôt, il faut néanmoins remplir quelques conditions : le changement des fenêtres doit avoir lieu dans la résidence principale du contribuable, ce dernier doit être imposable en France et y résider de façon habituelle, les produits doivent être fournis et posés par la même entreprise (certifiée RGE) et le logement doit être âgé d’au moins deux ans.

À noter, des critères de performance sont également imposés pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt. Concernant les fenêtres et portes fenêtres, le rapport coefficient de transmission thermique (Uw) et facteur de transmission solaire (Sw) doit être Uw ≤ 1,3 W/m².K (watt par mètre carré Kelvin) et Sw ≥ 0,3 ; ou Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36. Concernant les fenêtres de toit, le rapport doit être Uw ≤ 1,5 W/m².K et Sw ≤ 0,36.